Et voilà bientôt les vacances de fin d’année qui arrivent avec leur ribambelle de repas de fêtes de familles, de diners festifs, de goûters, de desserts, d’alcool et autres excès et victuailles trop sucrées, trop salées, trop grasses.

Les désagréments liés aux excès.

Si ce sont des vacances propices pour profiter des siens, pour se retrouver ensemble, rire et festoyer, c’est également une période difficile pour votre système digestif.
Lui, il ne vous dira pas merci : mauvaise haleine, reflux acides, ballonnements, flatulences, lourdeurs d’estomacs, et s’en suivront surement quelques boutons au niveau du visage, une transpiration plus odorante, un transit capricieux et parfois quelques kilos en cadeau.

Alors comment gérer cette période d’excès, pour se sentir léger, ne pas prendre 1 gramme et éviter les désagréments ? Comment équilibrer ces deux semaines festives et limiter les excès ? Comment gérer les écarts tout en se faisant plaisir et en profitant pleinement de bons petits plats des fêtes.

Avant:  comment se préparer aux fêtes ?

1.Ne pas s’affamer :

  • Ne faites pas une restriction alimentaire, un régime ou une diète, ou une détox.
    C’est une très mauvaise idée, vous allez créer un stress digestif en adoptant des repas hypocaloriques et votre corps stockera aux premiers excès, sous forme de graisse.
  • Adopter une alimentation équilibrée.
    Les semaines précédant les festivités, mangez normalement à chaque repas, de manière équilibrée.
    Des crudités en début de repas,
    un plat composé de 3 aliments : légumes cuits à la vapeur + céréales + en alternance, des protéines animales (fromage ou oeuf, ou viande ou poissons) ou des légumineuses (haricots blancs ou rouges, poix chiches, lentilles…).
  • Evitez au maximum les desserts
  • Faire des pauses fruits frais en dehors des repas, pour faire le pleins de vitamines et éviter ainsi de tomber dans la fatigue pendant les fêtes.

2.Dormez, reposez-vous :

  • Dormez, reposez-vous :Difficile pour tout le monde cette fin d’année, entre les changements de température, d’heure et terminer les dossiers au boulot, on est en général un peu sur les rotules. Grasses matinées, siestes, micro-siestes : on prend tout ce qu’il y a à prendre, histoire de stocker un peu de repos.

3.Buvez de l’eau :

  • Hydratez-vous, 1 litre par jour au minimum. Vous le ressentez sûrement, le froid dessèche, et provoque l’envie d’uriner. Et oui, notre corps est une machine incroyable et fait bien son job de thermorégulation en période de froid. Du coup, les reins vont travailler un peu plus en cette période, alors pour les aider, hydratez-vous.
  • C’est important avant les fêtes, où l’alcool consommé va renforcer la déshydratation.

4.Faites un goûter 3h avant le repas des fêtes :

  • Une poignée d’oléagineux et un fruit frais, cela vous évitera de vous jeter sur les petits fours, feuilletés et autres apéritifs difficilement digestes.

 

Pendant : la bonne attitude et les bons gestes pendant les repas de fêtes :

1.Profitez !

  • Ce n’est pas le moment de culpabiliser à chaque bouchée ! on mange de tout en quantité raisonnable et on se fait plaisir, c’est bien le moment, non?

2.Pensez à mastiquer :

  • C’est la fête de votre palais aussi, délectez-vous des saveurs.
  • Dégustez vos petits plats lentement, en mastiquant et en ressentant toutes les nuances de goût, en observant toutes les couleurs, et observez ce qui reste en bouche avant de reprendre une cuillère !
  • C’est un moyen également de moins manger les 20 premières minutes et d’arriver plus vite à satiété.

2.Buvez avec parcimonie pendant le repas :

  • Et oui ne diluez pas trop les acides de l’estomac qui sont là pour faire leur boulot de digestion, sinon attention lourdeurs, reflux et flatulences.
  • Et alternez, alcool et eau, pour éviter la déshydratation.
  • Mon astuce : une carafe d’eau avec feuilles de mélisse et de menthe.
    Elles ont toutes les deux des propriétés digestives incroyables et seront vos alliées pendant le repas. Mettez 3 feuilles de chaque dans une carafe d’eau au frais, 12h avant le repas, avec 1/4 de citron.
  • En plus d’être jolie, cette boisson sera bénéfique.

3.Introduisez un maximum de crudités dans vos plats :

  • Crus, les légumes fournissent des enzymes qui permettent une meilleure digestion et métabolisme des nutriments.

4.Les graines germées :

  • En plus d’une belle déco, les graines germées aideront également à la digestion grâce à leur concentré enzymatique, en plus de leur bienfaits en minéraux et vitamines.

5.Les tisanes :

  • Des tisanes en fin de repas, 1h après.
  • Courrez chez l’herboriste, et faites-vous préparer le mélange suivant : réglisse, menthe, mélisse, boldo et camomille. En plus d’aider le foie et le transit, cette infusion vous permettra de vous aider à digérer et à vous sentir plus léger. 

Après : que faire après les repas pour gérer les excès?

1.Bougez !

  • Qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il neige, on enfile les bottes et le ciré et hop un petit tour dehors. On s’oxygène, on marche, on se promène, on respire.
  • Marcher a des bienfaits sur la circulation, améliore le transit et vous aidera dans la digestion.

2.Les légumes et leur fibres.

  • On les mange crus, cuits, à la vapeur, en bouillon, en jus… C’est le moment de les consommer.
  • Ils doivent absolument être à tous les repas et dominer dans vos assiettes.

3.L’argile.

  • 1 cuillère d’argile blanche dans la bouteille d’eau, on agite, et quand l’argile s’est déposée dans le fond, on consomme le soluté imprégné des précieux minéraux.
  • La solution imprégnée d’argile permet ainsi de lutter contre les toxiques, et chasse les douleurs et lourdeurs digestives.
  • Attention à prendre à distance de 2h des médicaments.

4.Le charbon végétal.

  • Contre flatulences et ballonnements, le charbon est très efficace. Il vous fera passer tout ça d’un petit coup de baguette magique. C’est un anti poison!
  • Vous retrouverez très vite légèreté et confort.
  • Attention à prendre de 3 à 4 h à distance des médicaments et pilules (il absorbe aussi leur actions et leur efficacités). Renseignez vous auprès d’un professionnel pour les posologies, ne pas utiliser avant 6 ans.

5.Tisane pour le foie.

  • Rien de mieux que d’aider son foie à nettoyer tous les excès, après les fêtes, avec une petite tisane pour vous sentir léger.e.s : Anis Vert, Romarin, Artichaud, Chicorée, Thym citron. 3 mugs par jour, en dehors des repas.

6.Monodiète

  • Vous êtes écoeuré.e.s, vous vous sentez lourd.e.s et vous n’avez pas trop faim, le lendemain soir des fêtes, mettez votre système digestif au repos.
  • Une monodiète de pomme de terre vapeur, ou un potage et zouh au lit !
  • Un seul aliment à digérer, mettra votre système digestif au repos. Enfin, à son tour de prendre des vacances!

 

Sur ces conseils, je vous souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année.
Bienveillance, lâcher-prise, plaisir et surtout écoutez votre corps !
Lui seul sait ce dont il a besoin.

Sabine Curci, Naturopathe et Iridologue, Bordeaux