Infection urinaire : les remèdes naturels

Infection urinaire : les remèdes naturels

Les infections urinaires touchent beaucoup de personnes, et notamment les femmes.
Elles peuvent survenir à répétition, et dans ce cas, être source de fatigue.

Pire, une infection urinaire mal enrayée peut dégénérer et abîmer les reins.

Je vous propose de comprendre cette belle machine des reins pour optimiser sa santé, et de découvrir de multiples solutions alternatives pour prendre soin de votre arbre urinaire, et potentialiser votre énergie.

Accès rapide

Le rein et son rôle indispensable au sein de l’organisme

Avec leur forme de petits haricots rouges, les reins, organes vitaux, sont dotés de plusieurs fonctions indispensables à la vie.

Représentation des reins.

Principales fonctions remplies par les reins

1. Rôle de filtre

Ils permettent d’éliminer les déchets toxiques produits par l’organisme.

2. Maintien à un taux constant des minéraux

Qui en excès ou en carence peuvent être source de complications.

 

3. Maintien de l’équilibre hydrique du corps 

L’eau est éliminée par la peau (sueur) et les urines, les selles et la respiration.
Les reins maintiennent à taux constant l’hydratation de notre corps, pas étonnant donc qu’on urine moins lorsqu’il fait très chaud.

 

4. Soutien de l’équilibre acido-basique

Le rein élimine les acides apportés par l’alimentation, de manière à rétablir le ph neutre du sang (= 7,35-7,45)

 

5. Producteur d’hormones, enzymes et vitamines

Pour réguler la tension artérielle (avec la rénine), pour la production de globules rouges transporteurs d’oxygène (avec l’érythropoïétine), et l’absorption du calcium pour un bon état osseux (le calcitriol, forme active de la vitamine D).

On comprendra à travers cette brève description l’importance de la bonne santé de ces organes « jumeaux ».

Cystites & infections urinaires : les causes ?

Voici la liste des différentes causes possibles qui peuvent déclencher des cystites :

  • les cycles menstruels
  • la grossesse
  • la ménopause
  • les relations sexuelles
  • le manque d’hydratation
  • une baisse d’immunité
  • le stress
  • l’insécurité
  • la constipation
  • un petit loupé d’hygiène
  • une prise d’antibiotiques
  • une flore vaginale un peu fatiguée
  • des vêtements synthétiques ou trop moulés

Les cystites sont plus courantes chez la femme, car au niveau anatomique, l’urètre est courte et l’orifice urinaire plus proche de l’anus, permettant ainsi le passage et la remontée des bactéries plus rapidement.

En revanche, chez l’homme, au niveau anatomique, l’urètre est plus longue et les orifices anal et urinaires éloignés, donc les bactéries auront un passage moins aisé que chez la femme.

Par contre, toujours chez l’homme, l’infection doit être diagnostiquée médicalement et rapidement, pour éviter des conséquences plus graves (abcès, migration de l’infection vers les testicules, infection généralisée).





Les reins et les émotions

Deux femmes symbolisant le système urinaire.

Les reins en psychosomatique (interaction entre le corps et l’esprit), sont reliés aux émotions de peur et d’insécurité.

La peur de perdre tout ce qui permet notre survie ou celle d’un proche, matérielle ou non. 

 👉 Quand vous avez des cystites chroniques, des infections urinaires, je vous conseille de repérer à quel moment cela arrive et quelle est l’émotion négative liée à cette cystite.

Quelles sont les situations qui vous provoquent cette fragilité ?

Il est alors plus facile d’anticiper avec des remèdes de prévention quand on pressent que l’on va se retrouver dans une situation à risque.

Cela peut être aussi la peur du changement ou de perte de territoire, comme un déménagement, un gros voyage, un changement professionnel ou un nouveau partenaire de vie.

Il est donc bien important d’avoir de l’espace à soi, et que l’on ne se sente pas envahi·e dans cet espace par une personne ou un entourage trop intrusif.

L’hiver, la saison du rein pour recharger les batteries

L’hiver est une bonne période pour laisser reposer les reins.

En Médecine traditionnelle chinoise, chaque organe se remplit d’énergie au cours de sa saison de prédilection, puis celle-ci se disperse de façon progressive.

Les reins c’est notre réserve d’énergie, et l’hiver est la saison idéale pour les recharger et les protéger. 

 

Une alimentation équilibrée, légère, des marches et des sorties à l’air frais sont idéales pour recharger les batteries et repartir sur un nouveau cycle.

Sortir à l’air frais, donc, mais en pensant bien à couvrir les lombaires, où sont logés les reins et la vessie.

 

Il est donc particulièrement important de suivre le rythme de la nature, et de s’accorder un vrai temps de repos hivernal.

L’hiver est une saison particulièrement propice à l’intériorisation.

Enfin, un dernier argument pour bien prendre soin de ses reins, l’énergie sexuelle c’est l’énergie des reins, alors prenons-en soin et chouchoutons-les !

Cystites et infections urinaires : les remèdes miracles

Chez la femme, en prévention et pendant une crise, moult remèdes naturels ont fait leurs preuves, à condition d’être bien à l’écoute de son corps et d’agir rapidement.

Une période de repos est importante pour les reins.

Prévention des cystites

Boire beaucoup d’eau est important. Ce geste anodin permet de diluer les germes au niveau de la vessie et de les évacuer au niveau du tractus urinaire.

 

Les plantes pour les infections urinaires

  • Des tisanes à base de Canneberge, Myrtille, Bruyère, Mauve, Thym vulgaire, Origan, Busserole et prêle (maximum 2 semaines), Ortie, Bouleau…
  • De la teinture mère de Solidago ou de Busserole.
  • Des applications locales sur le bas ventre et autour de l’appareil urinaire (jamais sur les muqueuses), avec de l’huile de Harlem ou de l’huile de Coco, avec quelques gouttes de tea tree et géranium rosat.

Liste de plantes pour lutter contre les infections urinaires.

En alimentation

Plusieurs actions anti-infections urinaires possibles :

  • Réduire et voire supprimer temporairement protéines animales et végétales.
  • Éviter les aliments acides et acidifiants, et privilégier une alimentation alcalinisante.
  • Suppression de tous les aliments poisons : café, thé, chocolat, sucreries, excitants.
  • Boire beaucoup d’eau, alterner chaud et froid, c’est le moment de se faire des jus frais de légumes, des tisanes chaudes qui drainent bien et nettoient en profondeur, et ne pas hésiter à s’octroyer des moments de repos avec bouillottes sur les lombaires.
  • Manger chaud le plus souvent possible, est préconisé en médecine chinoise.
  • Apporter en petite quantité des aliments comme les légumineuses et les céréales. 
  • Consommer une grande proportion de tous les légumes racines chargés des qualités nutritives de l’hiver (carottes, pommes de terre, navets, oignons, radis noir, salsifis, topinambours…) est intéressant. 
  • Les choux également sont antioxydants et vitaminiques (blanc, rouge, brocolis, choux-fleurs, kale), et les potirons/citrouilles riches en caroténoïdes
  • En fruits, privilégier les agrumes, les châtaignes, le raisin, les pistaches et les grenades et faire le plein d’antioxydants, de vitamines et minéraux.


Jus de légumes pour maintenir la santé de vos reins.

Flore vaginale et intestinale à optimiser pour éviter les infections urinaires

  • Favorisez le réensemencement de la flore intestinale et la flore vaginale avec des probiotiques spécifiques, vendus en pharmacie, et sous forme d’ovules pour la flore vaginale.

 

Soigner son hygiène corporelle pour éviter les infections urinaires

  • D’abord, uriner dès l’envie, ensuite éviter les lavages intempestifs et décapants des parties intimes. Pendant les cycles, attention aux cups et aux tampons hygiéniques qui favorisent les infections, mieux vaut éviter sur un corps sensible aux infections urinaires.
  • Pour nettoyer toute source de bactéries, il est important d’uriner après les rapports sexuels.
  • Enfin, en matière d’éducation, il est important d’apprendre très tôt aux petites filles à s’essuyer correctement de l’avant vers l’arrière.
Image symbolisant le fait de trouver les remèdes naturels contre les infections urinaires.

Au niveau postural

  • Éviter les postures qui favorisent la congestion du bassin, comme des trajets longs en voiture ou la position accroupie trop longtemps.
  • Privilégier la marche dans des chaussures et vêtements confortables, afin de stimuler la circulation.

 

L’hydrologie

Elle peut également être bienfaitrice pour les infections urinaires :

  • Bain de siège froid un matin sur 2, pendant 8 à 10 minutes, si ce sont des infections chroniques
  • Bain de siège chaud, entre 38° et 40°, 5 à 6 minutes, par jour en état aigü
  • Cataplasmes chauds d’argile (pendant 1 h plusieurs fois par jour)

Les compléments alimentaires 

Du Magnesium, du ZN, du Cu-AU-Ag pour des propriétés anti-infectieuses et stimulatrices du SI.

 

Si l’infection perdure…

Si la durée excède 4/5 jours, que les douleurs et les difficultés augmentent et persistent, allez consulter votre médecin généraliste, qui vous prescrira des analyses et des antibiotiques.
En effet, une infection urinaire peut se transformer en pyélonéphrite, et générer de grosses complications au niveau des reins.
Toute fièvre, associée à des inconforts d’infections urinaires doit obligatoirement vous alerter et il est important de prendre rendez-vous chez un médecin rapidement ou aux urgences.

 

Écouter son corps est plus qu’important pour mener à bien une prévention et des soins avec des remèdes naturels.

Il faut être attentif aux premiers signes, et repérer les instants propices où l’infection s’installe pour bien la prendre en charge en prévention avec votre Naturopathe (si vous rechercher une naturopathe sur Bordeaux, passez me voir au cabinet 😉)

Et n’oubliez pas tous les conseils donnés en saison d’hiver

👉 reins rechargés, tonus assuré !

N'oubliez pas de télécharger votre guide GRATUIT « Comment réussir ma transition vers un mode de vie plus sain ? » si vous ne l'avez pas encore 👇👇 
[guide id="Guide-3"]

Et pour les commentaires c'est juste dessous 🤗

À bientôt, 👋
Sabine

[auteur id="sabine"]

Rejoignez notre communauté

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Les informations recueillies sont utilisées pour publier votre commentaire. Conformément au "règlement général sur la protection des données personnelles", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant Merci Nature par email (contact@merci-nature.fr). Consulter les détails du consentement.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Comment bien préparer son jeûne ?

Comment bien préparer son jeûne ?

La préparation au jeûne est une période extrêmement importante, qu’il ...

Comment réussir son jeûne en 8 conseils ?

Comment réussir son jeûne en 8 conseils ?

Le jeûne est un formidable cadeau pour votre santé et votre corps.Cependant, cela ne se ...

Livre Zéro déchet - Le manuel d'écologie quotidienne

Livre Zéro déchet - Le manuel d'écologie quotidienne

La démarche zéro déchet n’est pas toujours facile à appréhender ...

J'ai besoin d'aide pour...

Changer de vie

Changer de vie

Maison saine

Maison saine

Remèdes naturels

Remèdes naturels

Alimentation bienveillante

Alimentation bienveillante

Beauté au naturel

Beauté au naturel

Consommer autrement

Consommer autrement

Zéro déchet

Zéro déchet

Haut de page