Graines germées mucilagineuses - Comment les faire germer facilement ?

Graines germées mucilagineuses - Comment les faire germer facilement ?

Certaines graines germées dites à « mucilage » ou « mucilagineuses » nécessitent des germoirs et une technique particulière pour les faire pousser facilement.

Découvrez dans cet article la liste des graines mucilagineuses, les meilleurs germoirs, et le tuto pour les faire germer, comment les faire germer en quantité.

À la fin de cet article, ces graines à germer particulières n’auront plus aucun secret pour vous 😉.

Accès rapide

Graines mucilagineuses, muci… quoi… hein ?… Quésaco ? 🧐

Vous faites germer des graines, mais patatras,😫 elles deviennent gluantes et c’est une véritable plaie pour utiliser votre germoir classique.

Vous êtes tombé.es sur des « graines mucilagineuses » ou graines dites à mucilage.

Coupelle de germination pour graines mucilagineuses

Restez serein.e, et voyons ensemble, quelles sont ces graines, pourquoi ce phénomène de mucilage, et surtout comment les faire germer pour pouvoir les consommer au quotidien afin d’avoir une nourriture saine et vivante.

Différences entre les graines germées et graines à mucilage ?

La plupart des graines germées peuvent être cultivées sur des germoirs classiques.
Pour en savoir plus sur ces germoirs, on vous invite à lire notre article dédié :
= > « Graines germées - les meilleurs germoirs ».

Mais pour certaines graines, lorsqu’elles sont au contact de l’eau, une surface transparente, visqueuse et collante va se développer : le mucilage.
C’est cette sorte de gélatine qui rend sa culture un peu sensible.

Le mucilage empêche une bonne aération autour des graines, et peut amener à des soucis de pourrissement si ces graines ne sont pas cultivées comme il faut. (voir plus loin notre tuto)

Il faudra donc cultiver les graines à mucilage avec un germoir adapté comme nous allons le voir par la suite.
Mais au fait c’est quoi le nom de ces graines ? 🤔

 

Liste des graines à mucilage

Voici la liste des graines mucilagineuses que vous trouverez le plus fréquemment pour être germées dans vos boutiques :

  • basilic
  • cameline 
  • chia
  • cresson
  • cressonnette
  • lin
  • moutarde
  • pourpier
  • perilla
  • roquette

Liste des graines germées à mucilage


Quel germoir choisir pour les graines germées à mucilage ?

Le germoir pour faire germer les graines mucilagineuses s’appelle une « coupelle de germination ».
Elle est composée de 2 éléments :

  • une coupelle
  • une grille

Principe de fonctionnement d’une coupelle de germination pour graines germées à mucilage

La coupelle va servir 2 fois :
1- Pendant la phase de trempage de vos graines.
2- Pendant la germination.
La grille, sera utilisée uniquement pendant la phase de germination.

Comparatifs des meilleures coupelles de germination


[comparatif id="Coupelle-Germline"]
[comparatif id="Coupelle-Eschenfelder"]
[comparatif id="Coupelle-MonGermoir"]

Tuto - Comment faire germer les graines mucilagineuses de manière efficace et sûre ?

Ustensiles :

  • 1 sachet de graines à mucilage
  • 1 coupelle de germination
  • 1 cuillère
  • 1 brumisateur
  • de l’eau

 

Étape 1

  • Mettre ses graines dans la coupelle (1 cuillère à café pour les petites).
  • Rajouter de l’eau.
  • Laisser tremper les graines suivant la durée indiquée sur votre sachet de graines.
  • Vider délicatement l’eau et les graines sur la grille.
  • Poser la grille sur la coupelle, et avec le dos d’une cuillère, étaler de manière uniforme les graines sur la grille.
  • Remplissez la coupelle d’eau jusqu’à ce que la grille touche l’eau.


Étape 2

  • Donner quelques coups de brumisateur sur vos graines.


Étape 3

  • Jeter l’eau (vous pouvez la vider dans vos plantes).
  • Remplissez la coupelle d’eau, mais cette fois en laissant approximativement 3 ou 4 mm (la grille et les graines ne doivent pas être dans l’eau). Seule une partie des racines doit être dans l’eau, la partie la plus haute doit être aérée pour permettre une bonne oxygénation.

Utilisation d’une coupelle de germination pour graines germées.

Vous alternez ensuite les 2 dernières étapes jusqu’à la récolte définitive : tous les jours du brumisateur et 1 jour sur 2, vous changez l’eau.

 

Comment produire les graines à mucilage en quantité ?

Ça y est, vous êtes accro aux graines mucilagineuses 🥳, vous voulez en produire beaucoup plus.

Ce que vous êtes fou-fous 🤪!

Voyons ensemble quelles possibilités s’offrent à vous.

Sachez que lorsque vous décidez de vraiment inclure les graines germées dans votre alimentation et profiter ainsi de tous leurs formidables bienfaits, il vous faudra un minimum de matériel et d’organisation pour ne manquer aucune étape.

 

C’est comme si vous décidiez d’avoir l’équivalent d’un mini potager urbain chez vous, mais sans les inconvénients (avoir un jardin, savoir jardiner, temps long avant la récolte…).
En effet, vous profiterez d’une nourriture ultra fraîche, locale, toujours disponible et surtout bourrée de nutriments…

Mais gérer une coupelle de germination, et en gérer plusieurs avec différentes variétés le tout avec rotation régulière pour en avoir tous les jours à disposition cela se fait, mais avec « les » bonnes méthodes et outils.

Piste 01 — choisir des coupelles de germination plus grandes.

Si vous voulez rester dans une production très simple, le choix de coupelles plus grandes est le plus adapté pour vous, même si elles sont difficiles à trouver. En effet, la plupart des coupelles de germination font entre 8 et 15 cm de diamètre, mais on en trouve quand même quelques-unes avec de plus grands diamètres :

Coupelle de germination Eschenfelder de 21,5 cm de ø

Coupelle de germination Eschenfelder de 23 cm de ø

 

Piste 02 — multiplier les coupelles germoirs

Acheter plusieurs coupelles vous permet de suivre assez simplement l’évolution de votre consommation de graines germées et d’acheter au fur à mesure de vos besoins. L’inconvénient majeur de cette piste, c’est que cela peut très vite prendre de la place dans votre cuisine, car les coupelles de germination ne s’empilent pas… enfin si… Un seul fabricant propose ce système à ma connaissance. 

Après, sinon il vous faudra jongler avec la place et les étagères de votre cuisine.

 

Piste 03 — changer de méthode de culture

Enfin, la dernière piste est de faire pousser vos graines à mucilage, non pas dans une coupelle de germination, mais dans un substrat tel que du terreau.

Cela permet de produire beaucoup en amenant beaucoup de flexibilité en particulier sur la présence et l’entretien journalier qui est quasi inexistant et de prolonger la culture sur des micropousses et jeunes pousses. Mais encore une fois, il faut savoir appliquer la bonne méthode et les bons outils, car il y a aussi énormément de pièges à éviter.

Nous venons de voir avec cet article comment faire germer vos graines germées mucilagineuses. Si vous souhaitez en savoir plus sur les graines germées, vous pouvez consulter l'article

=> Graines germées — Le guide complet

À bientôt, 👋
Christophe

[auteur id="christophe"]

Rejoignez notre communauté

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Les informations recueillies sont utilisées pour publier votre commentaire. Conformément au "règlement général sur la protection des données personnelles", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant Merci Nature par email (contact@merci-nature.fr). Consulter les détails du consentement.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Comment bien préparer son jeûne ?

Comment bien préparer son jeûne ?

La préparation au jeûne est une période extrêmement importante, qu’il ...

Comment réussir son jeûne en 8 conseils ?

Comment réussir son jeûne en 8 conseils ?

Le jeûne est un formidable cadeau pour votre santé et votre corps.Cependant, cela ne se ...

Livre Zéro déchet - Le manuel d'écologie quotidienne

Livre Zéro déchet - Le manuel d'écologie quotidienne

La démarche zéro déchet n’est pas toujours facile à appréhender ...

J'ai besoin d'aide pour...

Changer de vie

Changer de vie

Maison saine

Maison saine

Remèdes naturels

Remèdes naturels

Alimentation bienveillante

Alimentation bienveillante

Beauté au naturel

Beauté au naturel

Consommer autrement

Consommer autrement

Zéro déchet

Zéro déchet

Haut de page