Un potager d’intérieur possible pour tous ?

Un potager d’intérieur possible pour tous ?

Le potager d’intérieur nous en rêvons tous, malheureusement peu de personnes ont la place et les conditions requises dans leur appartement ou maison pour pouvoir le faire chez elles.

Malgré tout il est possible pour vous d’avoir une alimentation saine, vivante, en toute saison et avec tous les bienfaits santé que cela suppose.
Mais le potager que nous allons vous présenter ne sera sans doute pas tel que vous l’aviez imaginé…

Vous êtes urbain et vous rêvez d’un potager d’intérieur dans votre appartement, mais vous n’avez ni balcon ni terrasse, ni même de connaissances en jardinage ?
Bonne nouvelle, cet article est fait pour vous. 😉

Accès rapide

Le rêve du potager d'intérieur en milieu urbain

Potager intérieur ou potager de balcon

D’après le dernier recensement en 2018, plus de 80 % de la population française vit dans les villes.
80 % c’est énorme !

Difficile d'avoir un potager balcon quand on vit en ville

Ce qui veut dire que hormis les maisons qui ont la chance d’avoir un jardin, la possibilité de produire sa propre nourriture en milieu urbain via un potager est quasi nulle.

Même s’il existe de plus en plus de jardins partagés au sein des villes, ils sont clairement en sous-effectif et la liste d’attente est souvent interminable avant de pouvoir y accéder.
Et c’est normal, les jardins sont en concurrence avec les promoteurs, et comment dire certains ont beaucoup plus d’arguments (financiers…) que les autres...

Donc si vous n’avez pas accès à un jardin partagé, un potager de balcon, une terrasse, ou n’avez pas un loft de 200 m2 baigné de lumière, votre rêve de vous nourrir avec votre potager urbain commence à s’évaporer.

Alors, il reste l’intérieur de votre appartement pour cultiver et faire pousser des légumes.
  • Mais dans quelles mesures cela est-il possible ?
  • Quels sont les limites et les principaux freins à la culture chez soi ?

Nous allons le voir par la suite, mais d’abord voyons ensemble pourquoi vous avez raison de vouloir un potager d’intérieur.

Les bienfaits d’un mini-potager d’intérieur

Vous voulez un potager d’intérieur et vous avez mille fois raison ! 👍

Voici les raisons d’avoir un potager d’intérieur chez soi.

La fraicheur et la vitalité

Quand vous apprenez qu’un légume peut perdre 50 % de ses nutriments dans l’heure de sa cueillette (vous avez bien lu), vous comprenez toute l’importance de la fraicheur des aliments et même de l’ultra-fraicheur.

👉 Je cueille et je mets directement dans l’assiette en somme, c’est l’idéal ultime pour conserver le maximum de nutriments de ses légumes et maintenir sa santé au top.

Que faire si le potager de balcon n'est pas possible ?

Économique

Même si les légumes ne sont pas forcément les plus chers des aliments, avoir des aliments frais, bio, locaux et de saisons, n’est pas toujours accessible financièrement.

👉 Produire soi-même ses légumes est donc très économique.

 

Le contrôle

Face à tous les scandales alimentaires (pesticides, viande de cheval...), les dérives des organismes de certifications ou de contrôles alimentaires, il devient dur de faire confiance lors de l’achat de ses aliments, légumes y compris.
Saviez-vous par exemple que certains légumes sont irradiés ? 🤢 Cela s'appelle la ionisation2.
La liste est longue, je pourrais malheureusement continuer à vous citer des dizaines d’exemples comme ceux-là.

Je vous partage une citation de Pierre Rabhi qui pour moi résume bien cet état de fait :

[citation id="CI034"]

👉 Bref, vous l’avez compris, il reste 2 voies possibles pour manger sainement :

  • acheter à des producteurs locaux dont vous connaissez les méthodes de culture
  • produire vous-même

 

Le goût

Le goût des légumes est souvent oublié au profit de l’esthétique.
En effet, qui n’a jamais été déçu par une magnifique tomate, totalement insipide ?
La dictature de la beauté sur les fruits et légumes s’est faite au détriment du goût.

👉 C’est pourquoi cultiver ses légumes est aussi une façon de retrouver le « vrai » goût des aliments, et même s’ils sont moches.
Soyons tolérants 😂

Légumes potager urbain

 

La disponibilité et l’attention quotidienne

Cultiver chez soi dans son intérieur est beaucoup plus simple que dans un potager classique. Pourquoi ? 🧐

👉 Car vous l’avez sous les yeux tous les jours.
Il est donc plus facile et naturel de s’en occuper et de penser à l’arroser par exemple.

 

La maitrise

Vos cultures en intérieur ne sont pas soumises au aléas climatiques ou de « nuisibles » tels que les limaces.
👉 Vous pouvez cultiver facilement toute l’année et dans de meilleures conditions.

 

Toutes ces raisons vous confortent dans votre envie de faire votre potager d’intérieur, mais voyons quelles sont les limites qui peuvent empêcher la mise en place de votre potager d’appartement.

Les principaux freins à la création d’un potager d’intérieur

Si nous venons de voir précédemment, que certaines conditions sont facilitées en intérieur (chaleur, pas de nuisibles), malheureusement en appartement ou en maison, il y a souvent deux freins majeurs pour l’installation de son potager :

  • la place disponible
  • l’accès à la lumière

S’il est généralement possible pour la plupart de placer sans problème quelques grands pots chez soi proches d’une fenêtre, il est plus difficile de troquer son lit, son canapé et sa table à manger pour y installer d’autres pots. 😉

On est donc plus dans l’anecdotique, on aura du mal à avoir chaque jour un légume issu de son potager dans son assiette.

De même, pour pallier la lumière, on peut installer un éclairage artificiel dans la maison, mais qui est souvent énergivore et transformera votre appartement en salle d’aquarium.
Bref, mauvaise idée selon nous.

Alors on pleure 😩 et on rêve de déménager dans une maison à la campagne pour se nourrir sainement ?

Non, voici la solution : les graines germées et leurs versions plus développées micropousses et jeunes pousses.

 

Le potager d’intérieur idéal pour tous : les graines germées

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis également le cofondateur du bureau d’études Permaculture Design, qui est spécialisé dans la conception de lieux et aménagements autonomes et durables, inspirés par la nature.

La question de la production de nourriture est donc au cœur de ma préoccupation quotidienne depuis des années.
Et sachant que je suis architecte bioclimaticien de formation, ces deux sujets ; production de nourriture et habitat, ne m’ont jamais quitté.

D'ailleurs, l'autre jour, en classant des dossiers, je suis retombé sur un concours que j’avais fait en 2001, lorsque j’étais encore étudiant en architecture, j'avais nommé cela le végétarium... Je cherchais déjà à l'époque à produire de la nourriture chez soi...
Potager intérieur urbain avec seau à compost bokashiPotager d'intérieur avec compost de cuisine bokashi

J'en rigole 😂 aujourd'hui sur certains choix fait à l'époque, dû à mon manque de connaissances sur le sol, mais il est intéressant de découvrir que certaines de mes préoccupations sont finalement bien plus anciennes que je le pensais.

J’ai cherché pendant des années à concilier les deux et me suis intéressé professionnellement ou personnellement à plusieurs sujets : culture hors sol, hydroponie, aquaponie, culture verticale, culture sur les toits, serres…
Le but étant de pouvoir proposer une solution qui permettrait à l’ensemble des personnes en contexte urbain de pouvoir produire une partie de sa nourriture même sans balcon ou terrasse.

Mais je retombais sans cesse sur les deux premiers facteurs limitants, la lumière et la place.
En plus à chaque système que j’étudiais ou testais, venaient se rajouter d’autres problèmes : connaissances complexes à acquérir, matériaux chers ou volumineux, chronophages, complexes, aberrants écologiquement, longs avant la récolte…

Alors j’ai cherché à compenser avec le hightech, et effectivement la lumière peut être créée artificiellement… mais c’était clairement une fausse bonne idée, car pas très écologique.

Si vous rajoutez que ma femme en tant que naturopathe m’a fortement sensibilisé à la qualité des nutriments et de l’alimentation vivante, vous avez de quoi déprimer en vous disant qu’il n’y a aucune solution pour créer son potager d’intérieur sans posséder obligatoirement un espace extérieur. 🤯

Et pourtant, la solution était là depuis des années, sous mon nez dans ma cuisine. 🤪

Dans ma cuisine trônaient quelques pots d’aromatiques frais, mais surtout des graines germées…

Comment n’y avais-je pas pensé avant !

Nous cultivions des graines germées pour leurs bienfaits, mais de manière anecdotique, nous n’avions jamais pensé à changer simplement d’échelle et de produire beaucoup plus.

Et là l’évidence, les graines germées, c'est :

  • frais
  • local
  • facile à produire
  • une récolte dès la première semaine
  • peu d’occupation en matière de place
  • sans besoin de lumière directe
  • des bombes nutritionnelles…
  • économique

Alors, après des années de tests de germoirs, de techniques différentes, mais aussi de processus et d’organisation, nous sommes arrivés à la conclusion suivante : ça marche ! 🥳

Je vous invite à consulter notre article dossier sur les graines germées :
=> Graines germées - Le guide complet

N'hésitez pas à réagir dans les commentaires. 💬

À bientôt,
Christophe


Sources :
1. Source Insee
2. La ionisation
[auteur id="christophe"]

Rejoignez notre communauté

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Les informations recueillies sont utilisées pour publier votre commentaire. Conformément au "règlement général sur la protection des données personnelles", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant Merci Nature par email (contact@merci-nature.fr). Consulter les détails du consentement.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Comment bien préparer son jeûne ?

Comment bien préparer son jeûne ?

La préparation au jeûne est une période extrêmement importante, qu’il ...

Comment réussir son jeûne en 8 conseils ?

Comment réussir son jeûne en 8 conseils ?

Le jeûne est un formidable cadeau pour votre santé et votre corps.Cependant, cela ne se ...

Livre Zéro déchet - Le manuel d'écologie quotidienne

Livre Zéro déchet - Le manuel d'écologie quotidienne

La démarche zéro déchet n’est pas toujours facile à appréhender ...

J'ai besoin d'aide pour...

Changer de vie

Changer de vie

Maison saine

Maison saine

Remèdes naturels

Remèdes naturels

Alimentation bienveillante

Alimentation bienveillante

Beauté au naturel

Beauté au naturel

Consommer autrement

Consommer autrement

Zéro déchet

Zéro déchet

Haut de page