Comment bien préparer son jeûne ?

Comment bien préparer son jeûne ?

Accès rapide

La préparation au jeûne est une période extrêmement importante, qu’il ne faut pas négliger, si l’on veut un jeûne réussi aussi bien au niveau de l’efficacité de la détoxination qu’au niveau de l’expérience de bien-être.


Avant le jeûne, la descente alimentaire

Cette descente alimentaire commence 7 jours avant le début du jeûne, mais plus on allonge la durée, plus les effets du jeûne auront une efficacité sur la santé.

Il s’agit d’une période extrêmement importante.
Pendant les 7 jours de jeûne, vous allez éliminer des toxines.
Pour éviter tout désagrément, une bonne préparation est donc indispensable.

La « descente alimentaire » dure au moins 7 jours, mais elle peut être rallongée, idem pour la reprise alimentaire.

Durée d'un jeune et de la descente alimentaire

Me concernant, j’ai commencé 2 semaines avant, en diminuant les proportions d’abord, et en éliminant complètement les excitants ensuite (café, thé).

Le jeûne est un stress pour le corps, il est donc bien de le « préparer » avec des actions qui enverront des messages annonciateurs et amorceront une baisse des apports en douceur.

Ainsi pendant la semaine qui précède, il est conseillé d’éliminer tour à tour excitants (sucres, thé, café, sel, alcool), puis les protéines animales, puis les légumineuses, puis les céréales, puis les oléagineux, par paliers d’une journée et on finit par manger des légumes et des fruits crus ou cuits les 2 derniers jours avant arrêt total d’alimentation.

On boit beaucoup pendant cette période de descente et encore plus lorsqu’on arrête de s’alimenter.

Me concernant j’ai consommé légumes et fruits pendant les 4 jours précédents, et j’ai vraiment réduit la fréquence et les quantités alimentaires, pour être sûre de bien éliminer et de préparer mon corps au changement.
Et je peux vous dire que ça a été salutaire, car j’ai vécu un jeûne de rêve sans désagréments.

Le plus dur pendant cette descente, c’est l’emprise psychologique de certains aliments poisons que l’on peut avoir avec certains, vous détectez ainsi très vite ce à quoi vous êtes dépendants...

Moi, c’est le fromage, mais vous aurez vos propres envies, vos propres difficultés.
Excellente nouvelle, vous saurez alors quels sont vos aliments poison, ceux auxquels vous êtes addicts, ceux qui vous créent le plus de déchets et dont il faudra surveiller la consommation.

Pour ma part, par exemple, je ne mange pas beaucoup de viande ou de poisson, en revanche j’aime un bon fromage de temps en temps.
En fait, je me suis rendue compte que j’y étais plus attachée que je ne le croyais, car pendant 3 jours, cela a été obsessionnel, le fait d’en être privée me mettait dans un ressenti de manque puis c’est complètement passé.
En revanche, mon corps réclamait de la verdure, de la salade verte… arrêter les légumineuses et les céréales n’a engendré aucune difficulté !

Avec cette première étape, le ventre a complètement dégonflé, une étape importante où l’on se rend compte déjà de ce qui nous convient et de ce qui ne nous convient pas en alimentation, les ressentis sont très nombreux.

Préparer son corps au jeûne

J’ai également entrepris avant le jeûne un nettoyage du foie, un renforcement de la barrière intestinale et une reminéralisation avec des compléments alimentaires et des plantes. Le foie travaille beaucoup au moment du jeûne, c’est bien de le soutenir avant pour l’aider au nettoyage. Je voulais également remplir mes stocks de minéraux, car pendant le jeûne on draine et on élimine beaucoup.

Autre préparation, j’ai fait une hydrothérapie du côlon, la veille du jeûne, des personnes spécialisées proposent des séances.
C’est indolore, très doux, sans danger et c’est une belle préparation pour vider, nettoyer et décoller les déchets stagnants, là encore le ventre devient souple, les effets se font ressentir sur la peau, et l’on se sent moins gonflée.

 

J’ai préparé ma peau également, c’était un moyen pour moi aussi de cocooner mon corps et de lui envoyer des signaux positifs.
Des signaux qui lui signifiaient que j’allais bien m’occuper de lui pour sa santé, et qu’il ne s’agissait en rien d’une restriction stricte et brutale.

Je ne vous cache pas que l’on perd des kilos pendant le jeûne, des fois jusqu’à 10 % de son poids, et pour les hommes plus encore, ça peut intéresser des personnes même si ce n’est pas l’objectif premier.
On déstocke énormément, surtout quand on a des réserves.
Du coup, pour que la peau garde sa souplesse et son élasticité face à ce changement de poids, et éviter les vergetures, je conseille de nourrir le corps avec une bonne crème ou une bonne huile type jojoba ou coco.
Le fait de masser tous les jours aide également à drainer les toxines.
L’idéal est également de faire une ou deux séances de sauna pour relancer la transpiration, entrer en processus d’élimination et bien commencer la détoxination.

L’exercice physique est primordial. Courir, marcher sont deux activités sur lesquelles je me suis concentrée les 2 semaines précédant le jeûne, pour stimuler les émonctoires (poumons, peau à éliminer), la transpiration et l’oxygénation, bien chauffer les articulations et les muscles.

Une préparation mentale pour réussir son jeûne 

Et enfin le plus important, la préparation mentale. 

Je me suis préparée mentalement, le jeûne est quand même un stress pour le corps, je souhaitais l’informer en douceur de ce qu’il allait lui arriver.

Chacun avec son histoire peut avoir des appréhensions de faire un jeûne : peur de trop maigrir, d’être faible, d’avoir faim, de faire des malaises, d’avoir des remontées émotionnelles.

Il faut vraiment se préparer à être bienveillant avec soi, accueillir ce qu’il va se passer, et bien clarifier pourquoi on va faire un jeûne.
On ne jeûne pas pour maigrir, on jeûne pour se nettoyer, pour optimiser sa santé, pour faire une trêve digestive, permettre au corps de s’autonettoyer et de se régénérer.

 

Pour cette préparation mentale

  • D’abord je me suis fixée les objectifs du jeûne, pourquoi je faisais ça, en inscrivant réellement mes motivations, le nouveau départ et les changements que je voulais voir naître. En quoi le jeûne allait faire du bien à mon corps, etc..
  • Je me suis également fixée les objectifs après le jeûne. Ces objectifs peuvent être divers (bien mastiquer, manger en petites quantités, arrêter le café, chacun trouvera les changements qu’il souhaite mettre en place).
  • J’ai effectué beaucoup de relaxation avec des visualisations et des respirations. L’important pour moi était de visualiser que tout allait bien se passer avec légèreté, sérénité et bien-être. Une manière pour moi encore d’envoyer l’information au cerveau et le préparer et le rassurer de cette nouvelle expérience que nous allions vivre.

Voilà, vous avez toutes les ficelles pour vous préparer maintenant et bien vivre cette nouvelle expérience .
Vous pouvez lire également notre article :
=> Comment réussir son jeûne en 8 conseils ?
 
Téléchargez gratuitement notre guide pour savoir comment avoir un mode de vie sain et écologique.😉
👇👇👇
[guide id="Guide-2"]
À bientôt,
Sabine 👋

[auteur id="sabine"]

Rejoignez notre communauté

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Les informations recueillies sont utilisées pour publier votre commentaire. Conformément au "règlement général sur la protection des données personnelles", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant Merci Nature par email (contact@merci-nature.fr). Consulter les détails du consentement.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Comment réussir son jeûne en 8 conseils ?

Comment réussir son jeûne en 8 conseils ?

Le jeûne est un formidable cadeau pour votre santé et votre corps.Cependant, cela ne se ...

Livre Zéro déchet - Le manuel d'écologie quotidienne

Livre Zéro déchet - Le manuel d'écologie quotidienne

La démarche zéro déchet n’est pas toujours facile à appréhender ...

Livre Les Zenfants zéro déchet

Livre Les Zenfants zéro déchet

Vous recherchez un livre pour sensibiliser vos enfants à la démarche zéro déchet ? ...

J'ai besoin d'aide pour...

Changer de vie

Changer de vie

Maison saine

Maison saine

Remèdes naturels

Remèdes naturels

Alimentation bienveillante

Alimentation bienveillante

Beauté au naturel

Beauté au naturel

Consommer autrement

Consommer autrement

Zéro déchet

Zéro déchet

Haut de page